Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

senior


logo macif2006

14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 17:59

Rémunération

52 % des cadres ont perdu du pouvoir d’achat en 2009

 

Parmi les cadres restés dans la même entreprise en 2009, 39 % (contre 51 % en 2008) ont déclaré que leur rémunération annuelle totale a augmenté, indique une enquête de l’Apec publiée le 8 septembre dernier.

 

Ce phénomène a concerné tout autant les augmentations individuelles que collectives. Par conséquent, la moitié des cadres ont vu leur pouvoir d’achat diminuer.

 

 

Moins d’augmentations attribuées en 2009

 

En 2009, le salaire médian des cadres s’établissait à 47 000 €, et le salaire moyen à 53 000 €. S’agissant des augmentations, 16 % des cadres (contre 21 % en 2008) ont bénéficié d’une augmentation collective et 30 % (contre 40 %) d’une augmentation individuelle. Ce recul, note l’étude, est une conséquence directe de la mauvaise conjoncture économique. La plupart des entreprises ont en effet modifié tout ou partie de leur politique salariale, qui s’est traduite pour certaines par un gel des augmentations et, pour d’autres, par une limitation du nombre des bénéficiaires s’agissant des augmentations individuelles. Pour autant, 58 % des cadres se déclarent satisfaits de leur rémunération (après 61 % en 2008). Cependant, cette satisfaction doit être nuancée, puisque 52 % des cadres estiment que leur pouvoir d’achat s’est dégradé, y compris chez les cadres en poste qui ont pourtant bénéficié d’une augmentation.

 

 

Salaires à l’embauche

 

À l’embauche, le salaire moyen des cadres (hors SSII) est de 36 000 €, et varie entre 29 000 € pour un jeune diplômé et 43 000 € pour un cadre ayant plus de dix d’expérience.

 

Par ailleurs, indique l’enquête de l’Apec, un cadre avec plus de dix ans d’expérience a 55 % de chances de voir son salaire d’embauche s’ajuster à la hausse par rapport aux prévisions de l’entreprise, contre seulement 17 % des cas pour un jeune diplômé. Pour ces derniers, en revanche, 46 % des salaires d’embauche sont revus à la baisse par rapport aux prévisions.

 

 

Stagnation du budget consacré aux augmentations en 2010

 

Enfin, 56 % des entreprises indiquent qu’elles prévoient d’attribuer des augmentations en 2010, 27 % sont certaines de ne pas le faire, et 17 % n’ont pas encore pris de décision. Par ailleurs, pour quatre entreprises sur dix, le budget alloué cette année aux augmentations serait identique à celui de l’année précédente ; il devrait être plus élevé pour 20 % des entreprises et moins élevé pour 23 % d’entre elles.

 

(source : Liaisons Sociales Quotidien, 14/09/2010)

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CFE-CGC de Boulogne-sur-Mer - dans Etudes chiffrées
commenter cet article

commentaires

SUPERM'AIDES

 

malakoffmederic2012

PROCHAINE REUNION

***
Lundi 08 septembre 17h30

Liens vers C.E.

Continentale Nutrition (Boulogne-sur-Mer)

Continentale Nutrition (Wimille)