Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rechercher

senior


logo macif2006

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 19:18

Nos organisations syndicales constatent qu’à ce jour la valeur du point d’indice est toujours bloquée et ce, depuis juillet 2010.

Cette situation sans précédent a de graves répercussions sur les rémunérations et le pouvoir d’achat de tous les agents de la Fonction publique. Au-delà de ses effets désastreux pour les personnels, une telle politique salariale pénalise la nécessaire relance économique ce qui contribue de fait à la dégradation de l’emploi.

De fait, les pertes intervenues, la dépréciation des carrières et le tassement des grilles ont atteint des niveaux insupportables. Alors que le gouvernement semble ne pas vouloir rompre avec cette politique désastreuse pour 2013, nos organisations syndicales estiment à l’inverse que l’augmentation immédiate de la valeur du point est une nécessité.

Sur l’emploi public, le gouvernement n’ouvre pas de réel espace de dialogue social. La poursuite 

– quand ce n’est pas l’aggravation – des suppressions d’emplois dans de nombreux secteurs handicape lourdement la qualité du service public rendu et détériore encore les conditions de travail des personnels.

Nos organisations syndicales considèrent qu’il faut mettre un terme aux suppressions d’emploi et mettre en œuvre les créations et la politique de recrutement nécessaires à la qualité des missions de services publics.

Pour :

→ L’augmentation de la valeur du point d’indice dès 2013.

→ Une politique de l’emploi à la hauteur des besoins du service public, ce qui implique l’arrêt des suppressions d’emplois qui obéissent à des règles purement comptables et la création des emplois nécessaires.

 

 

http://site-syndicat.org/


Partager cet article

Repost 0
Published by Union Locale CFE-CGC de Boulogne-sur-Mer - dans Communiqué
commenter cet article

commentaires

équité-exemplarité 17/03/2013 09:38

La France compte hélas 8 millions de chômeurs et 8 millions de travailleurs pauvres. Le quart de notre jeunesse est condamné à la précarité et à l'assistanat.
Que je sache, aucun fonctionnaire n'est et ne sera au chômage.

Dans ce contexte gravissime n'est-il pas normal qu'un effort particulier et exemplaire soit demandé à ceux qui bénéficient de la garantie de l'emploi à vie et de conditions de protections sociales
particulièrement avantageuses ?.......

Poil à gratter 16/03/2013 20:00

Certes ...

Mais dans la fonction publique :

Il n'y a pas de PSE , pas de licenciement pour motif économique

Pas d'accords de compétivité emploi

Je ne signe pas cette pétition

SUPERM'AIDES

 

malakoffmederic2012

PROCHAINE REUNION

***
Lundi 08 septembre 17h30

Liens vers C.E.

Continentale Nutrition (Boulogne-sur-Mer)

Continentale Nutrition (Wimille)